Résidence Sociale Jean-Pierre ROQUET

Résidence Jean-Pierre ROQUET

106, rue d'Erre

59161 ESCAUDOEUVRES

Tél : 03 27 78 03 65

Directrice : Isabelle SCHWARZ

 

La Maison d'Erre est à l'origine du Foyer de Travailleurs Migrants dont la gestion a été confié par le propriétaire Partenord à l'ARPE. L'évolution de la typologie du public à amener à revoir la destination de l'établissement pour une transformation en résidence sociale Jean-Pierre ROQUET en 2012.

Dans l'intervalle un vaste plan de rénovation et de construction est assuré par Partenord afin d'améliorer l'offre locative car les lieux devenaient quasi insalubres.

La problématique de l'alcool est importante tout comme les questions liées à la santé.

Grâce aux effets de mutualisation avec le CHRS les Trois Clochers, il est possible d'organiser une présence éducative à la résidence Jean-Pierre ROQUET notamment pour l'encadrement d'ateliers collectifs.

Les résidents apprécient tout particulièrement ces moments d'animation qui contribuent à un climat de convivialité. 

La Résidence Jean-Pierre ROQUET est composée de 35 places :

  • 25 places en résidence sociale, qui a pour objet d'offrir une solution de logement temporaire à des ménages ayant des revenus limités ou rencontrant des difficultés d'accès au logement ordinaire pour des raisons économiques mais aussi sociales, et pour lesquels, un accompagnement social peut s'avérer nécessaire.
  • 10 places en maison relai, qui s'adresse prioritairement a des personnes seules, dont la situation sociale (parcours fait de rupture, passage à la rue, difficultés à assumer seule le quotidien dans un logement) et personnelles (isolement affectif, familial, social, difficultés de santé physique et/ou psychologique voire psychiatrique), ne permet généralement pas d'assumer la vie en logement autonome et indépendant. Les places de maison relai s'inscrivent dans une logique d'habitat durable.

L'équipe se compose de deux travailleurs sociaux qui ont pour mission de veiller au bon fonctionnement de la résidence, de l'animation du collectif, et la continuité du parcours des résidents.

Un agent administratif qui assure le quittancement et le recouvrement des loyers.

Un chef de service éducatif garant des missions et du cadre d'intervention mis en oeuvre au sein de la résidence.

Un dispositif d'astreinte des cadres du Pôle Inclusion Sociale de l'association est prévu pour gérer les situations d'urgence les nuits et les week-ends sur l'ensemble des établissements.